Recherche avancée

Dakar > Actualités > Appui du Luxembourg à l’ONG RESCAP’ART qui promeut la pei... >

Appui du Luxembourg à l’ONG RESCAP’ART qui promeut la peinture comme moyen de thérapie auprès de patients victimes de maladies psychiatriques à Dakar

Publié le vendredi 01 juillet 2022

Le jeudi 02 juin 2022, à l’occasion de la 14ème Biennale de Dakar l’association Rescap’art, a organisé le vernissage de son exposition « ART THERAPIE » grâce à un financement accordé par l’Ambassade du Luxembourg à travers l’appui à des micro-projets. Le vernissage a mis à l’honneur les œuvres des patients-artistes bénéficiaires des ateliers d’expression organisés par Rescap’art dans la clinique psychiatrique Moussa Diop du CHNU à Dakar.

L’association Rescap’art est un réseau élargi qui met en avant une solidarité culturelle agissant dans le domaine de l’art et regroupant d’anciens patients de la psychiatrie, des éducateurs, artistes, thérapeutes, assistants sociaux et psychologues. Par le biais de cette Biennale, l’objectif de Rescap’art ainsi que de la clinique psychiatrique de Dakar était dans un premier temps de mettre en lumière les difficultés que rencontre le système de santé sénégalais dans la prise en charge de maladies psychiatriques du fait d’un manque de moyens. Il s’agissait dans un second temps de faire connaître les bienfaits de l'art-thérapie qui est considérée comme une thérapie médicale et de montrer ainsi comment l’art contribue à l’expression du moi-profond des patients autrement que par des mots. Les tableaux des patients sont l’expression du trouble ou du monde intérieur qui les habite. Ils sont donc chargés d’une sensibilité toute particulière, reflet des sentiments et de la vision du monde de leur auteur. L’art thérapie peut aussi être vu comme un moyen pour les patients de développer leur confiance en soi.

Le Luxembourg se réjouit de soutenir les activités de Rescap’Art et la tenue de ces ateliers d’expression, véritables exutoires pour les patients et un soutien vers le chemin de leur guérison et à terme leur réinsertion dans la société sénégalaise. L’atelier est ouvert 3 fois par semaine et peut accueillir jusqu’au maximum 10 patients qui ont accès à tout le matériel de peinture nécessaire. Les tableaux de cette exposition ont été peints par des patients et d’anciens patients bénéficiaires de l’atelier d’expression. Les tableaux exposés lors de la Biennale étaient vendus à des sommes pouvant aller jusqu’à 400 000 Fcfa soit un peu plus de 600,00 €.

Retour