Recherche avancée

Dakar > Actualités > Visite officielle de S.A.R. le Grand-Duc en république du... >

Visite officielle de S.A.R. le Grand-Duc en république du Sénégal – Journée du 23 janvier 2018

Publié le mardi 23 janvier 2018

Le troisième jour de la visite officielle en république du Sénégal, S.A.R. le Grand-Duc, le ministre de la Coopération et de l’Action humanitaire, Romain Schneider, la ministre de l’Environnement, Carole Dieschbourg, la secrétaire d’État à l’Économie, Francine Closener, se sont rendus en compagnie du Premier ministre Mahammed Bon Abdallah Dionne à Saint-Louis, l’ancienne capitale politique.

À son arrivée à l’aéroport de Saint-Louis, la délégation officielle a été accueillie par le gouverneur de la Région de Saint-Louis, Alioune Aïdara Niang, et le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement et maire de Saint-Louis, Mansour Faye.

Le chef d’État luxembourgeois, Romain Schneider, Carole Dieschbourg et Francine Closener ont ensuite visité le Centre de formation professionnelle de Saint-Louis. Le centre a une capacité de 500 apprenants par an et offre des formations dans les métiers de la couture, de la comptabilité, de la poterie, de la cuisine ou encore dans les services sociaux de proximité. Après une visite des salles de classe en présence du ministre de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Artisanat, Mamadou Talla, et de la directrice du Centre de formation professionnelle, Rokhaya Samb Sarr, le chef d’État et sa délégation ont pu contempler des réalisations des apprenants. Rappelons que le Luxembourg accompagne le Sénégal depuis 2003 dans la mise en place d’un système de formation professionnelle et technique de qualité pour favoriser l’employabilité et l’insertion socioprofessionnelle des jeunes, et lutter ainsi contre le chômage.

S.A.R. le Grand-Duc, Romain Schneider, Carole Dieschbourg et Francine Closener se sont ensuite rendus dans le quartier Guet-Ndar, une des zones fortement touchées par l’érosion côtière sur la Langue de Barbarie à Saint-Louis pour constater les dégâts provoqués par le phénomène. Celui-ci a des conséquences directes sur les populations, étant donné que la montée de la mer engloutit régulièrement des habitations. À noter que chaque année, la mer avance de 1 à 1,3 mètre sur la côte sénégalaise longue de 700 km. Les explications étaient données par le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement et maire de Saint-Louis, Mansour Faye.

La délégation luxembourgeoise s’est également rendue sur le chantier de l’entreprise Eiffage Sénégal – entreprise de pointe dans la construction au Sénégal –, mandatée d’urgence afin de construire une digue de protection d’une longueur de 3,5 kilomètres dans le but de soulager les populations des quartiers saint-louisiens de Guet-Ndar, Gokhou Mbathie et Santhiaba affectées par l’avancée de la mer.

Par la suite, c’est au Centre hospitalier régional (CHR) de Saint-Louis qu’ils ont été accueillis par le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, et le directeur de l’hôpital, le Dr Ousmane Gueye. Construit en 1822, il fut le premier hôpital d’Afrique noire. Aujourd’hui, le Centre hospitalier régional constitue un hôpital de référence au niveau des régions du nord du Sénégal. L’appui financier du Luxembourg au CHR et au renforcement du système de santé date de plusieurs années. Il est destiné à l’ensemble de la population, et plus particulièrement aux femmes et aux jeunes filles, afin qu’elle puisse jouir d’une bonne santé. Après une brève visite de l’hôpital et de ses jardins, S.A.R. le Grand-Duc et la délégation officielle ont pu visiter le Service d’accueil et d’urgence mis en place pour faire face à la demande croissante de soins d’urgence dans toute la zone nord du Sénégal.

La visite officielle au Sénégal s’est clôturée en fin d’après-midi par une visite des sites du patrimoine classé de la ville de Saint-Louis.

 

______________________________________

www.gouvernement.lu/-grandduc-senegal

Retour